top of page

Réaménagement Namur-Jean-Talon, Quartier Le Triangle

De larges rues chargées de circulation, une mer d’asphalte balayée par la poussière et la chaleur… voilà à quoi ressemblait il y a 3 ans le triangle délimité par les rues Mountain Sights, de la Savane et Jean-Talon, à Montréal. Un parcours du combattant pour tout piéton ou cycliste qui avait le malheur de s’y aventurer!

Aujourd’hui, les chaussées surdimensionnées ont cédé place à des rues pavées, bordées de jardins de pluie, et plantées d’amélanchiers, d’érables, de rosiers, vivaces et graminées.

Lauréate d’un concours de design urbain pancanadien, Catalyse Urbaine a dirigé une équipe pluridisciplinaire dans le réaménagement du secteur, qui est aujourd’hui une vitrine de pratiques novatrices de gestion écologique de l’eau, et un espace convivial qui donne la part belle au piéton.

Innovations apportées dans le projet:
Conception et réalisation de prototypes d’infrastructures vertes: noues de bio-rétention, jardins de pluie
Première rue partagée à Montréal
Lignes de guidage et autres mesures pour favoriser l’appropriation de l’espace par les populations vulnérables
Intégration de cellules d’enracinement Silva Cells

Complexité, particularités et contraintes du projet:
Chaque phase du projet a mise en œuvre différents prototypes d’infrastructure verte. Il a fallu convaincre le Travaux Publics que la gestion de l’eau allait fonctionner.
Dans l’espace résiduel crée par le rétrécissement des rues, des jardins de pluie et de noues de bio-rétention sont aménagés. Le jardin de pluie de la rue Mountain Sights a été intégré au guide de conception des infrastructures vertes de la Canadian Standards’ Association, comme modèle exemplaire à suivre. Pour sensibiliser les résidents à l’importance de l’eau, les jardins de pluie ont été conçus de sorte que le parcours de l’eau soit clairement lisible.

Le réaménagement de l’espace public a séduit les promoteurs immobiliers. Tandis que la Ville avait prévu dix ans pour rembourser les investissements consacrés au projet, ils auront été remboursés en un an.

Plan
laliberté-facade-laterale.jpg

Année de réalisation

2015-2019

Client

Ville de Montréal

bottom of page